Une campagne
Association Végétarienne de France

Je vais vous présenter un ingrédient qui va, je pense, révolutionner votre quotidien si vous êtes adeptes comme moi des légumineuses. Les légumi-quoi ? Les pois chiches, haricots rouges et autres légumes secs, ces ingrédients santé incontournables pour les végétariens et végétaliens, ou adeptes de cuisine saine. Mais si ces aliments sont excellents pour la santé, ils n’en restent pas moins extrêmement longs à cuire, ce que qui peut en décourager plus d’un. 

Effectivement, la plupart des végétariens et végétaliens sont très familiers avec la problématique de la cuisson des légumineuses. Car bien que leur consommation soit essentielle pour la santé, il faut avouer que leur cuisson est … interminable. Mais heureusement, plus besoin de foncer acheter des conserves à tout va, et ceci grâce à une algue venue tout droit du Japon : L’algue kombu !

Qu’est ce que l’algue kombu ?

Le kombu est une algue de variété laminaria digitata, principalement cultivée et consommée au Japon, mais qui est également cultivée en France, plus précisément en Bretagne. Pour ceux qui connaissent un peu la cuisine japonaise, c’est l’ingrédient de base du « dashi », fameux bouillon japonais. L’algue kombu est non seulement très utile (comme nous allons le voir), mais elle est également bénéfique pour la santé. C’est une algue brune et sa saveur est iodée et fumée. 

A quoi sert-elle ?

L’algue kombu, un ingrédient de choix pour la cuisine japonaise et asiatique, peut être cuisinée de nombreuses façons et agrémenter de nombreux mets grâce à sa saveur très forte. Mais c’est également un aliment santé incroyable. Mais ce qui nous interesse, c’est son rôle dans la cuisson des légumineuses : elle permet de réduire leur temps de cuisson car elle permet de ramollir les fibres de cellulose des légumineuses. Si ça c’est pas magique !

Comment l’utiliser ?

Son utilisation est extrêmement simple ! Il suffit de plonger 1 à 2 lamelles (ou 2 c à soupe si vous ne l’achetez pas en lamelle) d’algue dans votre eau de cuisson des légumineuses, et hop, voilà votre temps de cuisson réduit de moitié ! C’est complètement magique !  Vous n’avez pas besoin de salez votre eau de cuisson, le kombu étant naturellement très salé. Vous pouvez soit décider de garder les morceaux d’algue à la fin de la cuisson, soit les enlever. Ce que je fais la plupart du temps car sa saveur, étant très prononcée, ne convient pas pour toutes les recettes. 

Où se procurer l’algue kombu ?

On peut en trouver en supermarché asiatique, en magasin bio, ou sur internet. On les trouve le plus souvent déshydratées. 

A savoir

Les lentilles corail n’ont pas besoin de cuire aussi longtemps que les autres légumineuses, seulement entre 12 et 20 minutes, il n’y a donc pas besoin de les cuire avec un morceau d’algue kombu !

 Les algues kombu se conservent à l’abri de la lumière et dans un endroit sec de préférence.