Une campagne
Association Végétarienne de France

C’est l’alternative à la sauce de soja (shoyu) quand on a exclu le gluten de son ali­men­ta­tion.

Il s’agit d’une pré­pa­ra­tion d’origine japon­aise à base de fèves de soja jaune. Con­traire­ment au shoyu, il ne con­tient pas de blé.

Le pro­duit est ense­mencé par un fer­ment appelé « koji ».

On peut l’utiliser à la place du sel et comme exhaus­teur de goût naturel dans les vinai­grettes, tarti­nades et autres pré­pa­ra­tions.

Par­fumé et aro­ma­tique, il est riche en enzymes et facilite la diges­tion comme tous les pro­duits fer­men­tés.

L’une des façons les plus sim­ple de décou­vrir la saveur du tamari est de le déguster avec un riz chaud et quelques cru­dités.

On trou­ve désor­mais une ver­sions con­tenant moins 25% de sel pro­posé par la mar­que Lima, avec un résul­tat en bouche moins puis­sant mais plus déli­cat avec les cru­dités.