Une campagne
Association Végétarienne de France

L’été est arrivé et les étals sont envahis par les mel­ons ! Qu’ils soient ronds ou bis­cor­nus, den­telés, liss­es ou cou­verts de tâch­es de vieil­lesse, les mel­ons sont sans nul doute les fruits à ne pas man­quer en cette sai­son !

Et pour­tant vous hésitez encore trop sou­vent entre le petit dodu à votre gauche et le gros jouf­flu à votre droite.

Pour bien choisir son melon, voici 5 astuces à mettre dans tous les paniers

  1. Soupe­sez votre mel­on : plus il est lourd, plus il est gorgé de sucre !
  2. Sen­tez votre mel­on… S’il ne sent rien, il n’est pas assez mûr. Si l’odeur est trop forte, votre mel­on est déjà trop mûr.
  3. Regardez si la “queue” du mel­on, aus­si appelée “pécou”, com­mence à se décoller. Cela  sig­ni­fie qu’il arrive à matu­rité et qu’il est prêt à être dégusté.
  4. Observez les rayures de votre mel­on : plus elles sont mar­quées, plus le mel­on sera savoureux. Si ce dernier en compte dix exacte­ment, vous aurez encore plus de chance de vous régaler.
  5. Un mel­on fendu est gage d’une matu­rité par­faite ! Et si une goutte de sucre y per­le égale­ment, vous avez touché le gros lot !

Vous avez main­tenant toutes les clés en main pour servir à vos con­vives le plus par­fait des mel­ons. Et n’ou­bliez pas, s’il est tra­di­tion­nelle­ment servi en dessert, le mel­on se décline en ver­sion sucrée comme en ver­sion salée, cuit ou cru. Pensez à la saveur par­fumée qu’il apportera à une salade com­posée, imag­inez le peps qu’il don­nera à un gas­pa­cho revis­ité, sen­tez-le déjà rôtir sur le bar­be­cue, entre un dé de tofu et une lamelle de poivron… Bon appétit !

Et voici d’autres recettes avec du melon.

Enreg­istr­er

Enreg­istr­er

Enreg­istr­er