Une campagne
Association Végétarienne de France

Ingrédients

Pour changer de la traditionnelle version du boulanger, pourquoi ne pas tenter de délicieuses tartelettes crues ? Ici, une pâte délicieusement rustique aux flocons d’avoine et amandes fait office de pâte sablée, tandis qu’une crème de cajou remplace à merveille la crème pâtissière.

Pour 6 tartelettes 

Pour la pâte 

  • 150 g de dattes dénoyautées + 50 ml d’eau
  • 20 g d’huile de coco
  • 1 pincée de sel
  • 100 g d’amandes
  • 50 g + 75 g de flocons d’avoine 

Pour la crème pâtissière 

  • 100 g de noix de cajou
  • 50 g de dattes + 100 ml d’eau
  • 1 petite c. à café de jus de citron
  • ¼ de c. à café de vanille en poudre

Garniture : fruits rouges au choix (fraises, framboises, myrtilles, cassis, mûres…)

Préparation

  1. Pâte : 2-3 heures à l’avance, mettez à tremper les dattes dans l’eau (inutile si vous avez un blender puissant). Mixez-les ensuite avec l’eau, l’huile et le sel, jusqu’à obtenir une consistance crémeuse et homogène.
  2. Ajoutez ensuite les amandes, puis 50 g de flocons. Mixez jusqu’à obtenir une pâte quelque peu grossière, à la texture rustique.
  3. Transférez dans un bol, ajoutez le reste des flocons, malaxez avec les mains et roulez en une boule de pâte. Placez au congélateur pour 15 minutes (ou au réfrigérateur pendant 45 minutes).
  4. Crème : 2-3 heures à l’avance, mettez à tremper les noix de cajou et les dattes dans l’eau. Mixez ensuite l’ensemble des ingrédients de la crème, jusqu’à obtenir une texture onctueuse et homogène.
  5. Séparez votre boule de pâte en six petites boules. Étalez-la avec les doigts dans des moules à tartelettes en pressant de façon homogène au fond des moules et en remontant le long des bords. Placez au congélateur pendant 30 minutes (ou au réfrigérateur pendant 1 heure).
  6. Démoulez les tartelettes. Versez 2-3 c. à c. de crème par tartelettes, déposez les fruits rouges selon votre convenance. Dégustez sans attendre ou placez au frais avant de servir. 

Astuces

Si vous n’avez pas de fruits rouges sous la main, remplacez-les par d’autres fruits au choix ; les abricots, mangues ou prunes se marient particulièrement bien avec la crème de cajou.